Dernière Mise à Jour : 13 septembre 2017

Conférences-Débat

Rendez-vous le Mardi 10 octobre 2017 à partir de 20H au CREPS de Bordeaux-Aquitaine pour une conférence-débat autour du thème :

« L’ENJEU DES MOTS DANS LE CHAMP DU TRAVAIL SOCIAL ET DE L’ANIMATION »

« On le dit autrement mais on fait les mêmes choses ». Nommer, c’est mettre en œuvre les résonnances entre les mots. Les mots sont comme un filet que l’on jette sur le monde : dans notre travail, qui rencontrons-nous ? Des clients ? Des usagers ? Des acteurs ? Des citoyens ? Qu’appelons-nous « projet » ? Des actions d’éducation populaire ? Des programmes présentés comme d’autant d’ »opportunités à saisir » ?

Le langage du social, et au-delà, c’est un peu Babel. Mais Babel, n’est-ce pas aussi une chance de s’initier à différentes manières de concevoir et comprendre le monde, de traduire nos différences pour construire une société bienveillante, loin des dogmes qui nous font rêver d’une langue unique ?

CONFERENCIER : Winston BRUGMANS, philosophe, administrateur de l’espace bioéthique aquitain et de la fédération nationale des centres sociaux, président du Réseau Paul BERT.

 Mardi 10 octobre 2017 – de 20H à 22H
CREPS de Bordeaux – Salle B – Entrée gratuite

 

 

 Rendez-vous le Jeudi 8 février 2018 à partir de 20H au CREPS de Bordeaux-Aquitaine pour une conférence-débat autour du thème :

« EDUCATION POPULAIRE : POLITISATION ET PRATIQUES D’EMANCIPATION »

Si l’on constate un renouveau de l’éducation populaire aujourd’hui c’est moins par les méthodes et les pratiques étudiées que par la réaffirmation de postures politiques et contestataires venant rappeler que tout geste éducatif est produit par des tensions entre visées émancipatrices et participatives.

D’une part, en effet, les acteurs qui revendiquent un retour à l’éducation populaire l’investissent d’une forte dimension politique et expérimentale. D’autre part, les chercheurs qui s’y intéressent explorent la question du rapport au politique en lien avec les transformations des manières de faire citoyenneté, de penser les alternatives ou les contre-pouvoirs.

Cela produit sans doute une distorsion dans l’appréhension du phénomène de l’ »éducation populaire » en le réduisant à ses dimensions les plus militantes, excluant les acteurs plus institués. Mais cet éclairage permet d’ouvrir un espace de possibles qui structure chez les acteurs le sentiment d’un « ré-enchantement » des pratiques démocratiques appuyées sur les enjeux éducatifs.

CONFERENCIER : Emmanuel PORTE, chargé d’études et de recherche à l’INJEP (Institut National de la Jeunesse et de l’Education Populaire), coordonnateur avec Emmanuel de LESCURE – maître de conférences à l’Université Paris Descartes – du dossier au titre éponyme paru dans le N°76 de la revue Agora débats/jeunesses (juin 2017).

Jeudi 8 février 2018 – de 20H à 22H
CREPS de Bordeaux – Salle B – Entrée gratuite

 

Formation permanente des animateurs :
Programme de formation permanente des animateurs 2018
Imprimer : imprimer Partager:
CREPS Aquitaine - 653 cours de la Libération - 33405 Talence Cedex - Tel : 05 56 84 48 00 - Fax : 05 56 84 48 01