Accueil du site > Présentation > Service Medical et d’Evaluation > L’évaluation > VO2 max > L’épreuve de consommation maximale d’oxygène (VO2 max) en laboratoire
Dernière Mise à Jour : 22 mai 2014

L’épreuve de consommation maximale d’oxygène (VO2 max) en laboratoire

La notion de consommation maximale d’oxygène ou VO2 max est connue de tous les sportifs d’endurance. Elle est un déterminant important, mais pas unique, de la performance sur les épreuves de moyenne ou longue durée. Si cette évaluation est obligatoire dans la surveillance médicale réglementaire des sportifs, elle peut aussi apporter des informations aux sportifs avertis qui souhaitent améliorer le rendement de leur entraînement.
Cette épreuve se déroule, en fonction des spécialités, sur vélo ou tapis roulant. Pendant tout le déroulement du test, les variables cardiaques et respiratoires sont mesurées. Elles permettent de suivre en direct les adaptations métaboliques à l’effort et ainsi d’adapter le protocole pour l’optimiser.
Ce dernier est basé sur une augmentation progressive de l’intensité de l’effort. Chaque intensité, qu’on appelle palier, est maintenue entre 1min30 et 2min30. L’intensité de départ qui s’exprime en vitesse, watt ou cadence en fonction de l’ergomètre, ainsi que l’augmentation de l’intensité d’un palier à l’autre (incrément) sont définies en fonction du niveau du sportif.
Ce test est une épreuve d’effort maximal, il s’agit donc d’amener l’individu au maximum de ses capacités aérobies. L’implication du sujet conditionne la validité des résultats.
A la fin du test, de nombreuses informations sont communiquées : fréquence cardiaque, maximale et à chaque palier, consommation maximale d’oxygène, puissance ou vitesse aérobie maximale, seuil 1 et seuil 2 et éventuellement cinétique de la lactatémie. Un exemple de compte rendu d’une épreuve de VO2 max est disponible en cliquant ici : www.creps-aquitaine.fr/IMG/pdf/ExCRVO2.pdf
Il est souhaitable que le sportif n’ait pas réalisé de séance intense dans les 24h précédant l’évaluation. Dans certaines circonstances et en fonction des antécédents, certains sportifs doivent avoir consulté un cardiologue avant de passer ce test.
 

Imprimer : imprimer Partager:
CREPS Aquitaine - 653 cours de la Libération - 33405 Talence Cedex - Tel : 05 56 84 48 00 - Fax : 05 56 84 48 01